NOUS TROUVER

RESIDENCE CLEMENCEAU

Boulevard Clémenceau
78480 VERNEUIL-SUR-SEINE
01 39 71 61 75
info@laresidenceclemenceau.fr

ACCES

En voiture depuis Paris par l’Al3,sortie n°7
A 30 mn en train depuis Paris St-Lazare

TARIFS

TARIFS DE L’ÉTABLISSEMENT

FINANCEMENT D’UNE PLACE EN EHPAD

LE TARIF QU'EST-CE QUE C'EST ? QUI PAYE ? RESTE À LA CHARGE DU RÉSIDENT
HÉBERGEMENT Sert à financer les prestations de base proposées par l'établissement (l'admission générale, l'accueil hôtelier, la mise à disposition des locaux, la restauration, le blanchissage, l'animation de la vie sociale) Le résident 100% (sauf si aide CAF pour le logement)
DÉPENDANCE Sert à financer la perte d'autonomie du résident. C'est à dire un montant journalier appelé GIR Le résident et le conseil départemental par l'APA Le ticket modérateur journalier
SOINS Sert à financer l'ensemble des dépenses de soins (hormis le recours aux médecins traitants et spécialistes ainsi que les médicaments) L'assurance maladie  0%

Dépendance  : GIR et APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie)
Le GIR (Groupe Iso Ressource) présente le niveau de perte d’autonomie d’une personne âgée. À votre arrivée en EHPAD, le médecin coordonnateur de l’établissement évaluera votre GIR.

À noter :  si votre GIR a déjà été évalué lorsque vous viviez à domicile, il sera réévalué après votre entrée dans l’EHPAD. Il peut changer.

Il y a 6 niveaux de GIR.
Le GIR 1 correspond au niveau de perte d’autonomie le plus fort.
Le GIR 6 au niveau le plus faible.
En fonction du niveau de GIR, vous pouvez bénéficier de l’APA, financée par le Conseil Départemental de votre dernier domicile personnel.
Le montant financé (=APA) correspondant au montant du GIR, diminué du montant du ticket modérateur (comme à la pharmacie), dont le résident est toujours redevable.
Le montant du ticket modérateur correspond au montant du GIR 5/6. Il est réévalué chaque année.

AIDES FINANCIÈRES

L’AIDE SOCIALE À L’HÉBERGEMENT

L’établissement n’est pas habilité pour pratiquer l’aide sociale à l’hébergement.

 

L’APA (Aide Personnalisée d’Autonomie)

L’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) est une allocation destinée aux personnes âgées de 60 ans et plus en perte d’autonomie.

Comment faire la demande d’APA ?

Si l’établissement dans lequel vous résidez est situé dans le même département que celui dans lequel vous étiez domicilié auparavant, le conseil départemental et l’établissement organiseront pour vous la mise en place de l’allocation. Il est possible que le Conseil Départemental vous contacte directement pour obtenir des informations complémentaires à la mise en place de votre dossier.

Si l’établissement dans lequel vous résidez est situé dans un autre département que celui dans lequel vous étiez domicilié auparavant, vous devez déposer un dossier de demande d’APA en établissement auprès du conseil départemental où est situé votre domicile antérieur. L’équipe de l’établissement peut vous aider dans vos démarches.

Le calcul de l’APA et son montant ne sont pas les mêmes à domicile et en établissement.

L’APA ne peut pas être cumulée avec la PCH (Prestation de Compensation du Handicap)*

 

L’AIDE AU LOGEMENT

Les personnes âgées qui vivent en établissement peuvent percevoir une aide au logement.

Le logement doit constituer votre résidence principale. La résidence principale est le logement que vous occupez au moins 8 mois par an.

À savoir : Vous vivez dans un établissement pour personnes âgées mais vous avez gardé la maison où vous viviez avant d’y entrer : vous pouvez percevoir les aides au logement. Votre ancien domicile n’est pas considéré comme votre résidence principale.

L’aide au logement pouvant être demandée est l’ALS (allocation de logement sociale).

Plusieurs paramètres entrent en ligne de compte pour le calcul de l’aide au logement :
les ressources du résident,
le coût de l’hébergement,
le lieu où est situé  l’établissement.

La demande des aides au logement se fait auprès de la CAF (Caisse d’Allocations Familiales) ou de la MSA (Mutualité Sociale Agricole) pour les retraités qui relèvent de ce régime de protection sociale.

 

LA RÉDUCTION D’IMPÔT EN ÉTABLISSEMENT D’HÉBERGEMENT

Vous vivez en EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) et vous payez des impôts.

Vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt. Les montants pris en compte pour calculer cette réduction d’impôt sont les dépenses effectuées durant l’année précédant l’année de déclaration, hors aides financières diverses.

La réduction d’impôt est égale à 25% des sommes réglées pour l’hébergement et la dépendance durant l’année avec un plafond à 10 000€ par personne hébergée.

Exemple  : En 2016, Madeleine a payé 26 000€ de frais d’hébergement et de dépendance après avoir déduit les aides au logement et l’APA. En 2017, elle va déclarer cette dépense. Le montant de son impôt sur les revenus 2016 est de 500€. Ayant dépensé 26 000 € en frais d’hébergement, elle bénéficie jusqu’à 6 500€ de réduction d’impôt (25 % de 26 000€). Elle paiera donc 0€ d’impôt après la réduction.  Le montant de réduction d’impôt non utilisé n’octroie pas de crédit d’impôt.

A noter : La réduction d’impôt en établissement peut se cumuler avec  celle prévue pour l’emploi d’un salarié à domicile  lorsque  l’un des conjoints d’un couple est hébergé dans un EHPAD tandis que l’autre emploie un salarié à son domicile pour l’aider.

DOSSIER D’ADMISSION

Pour déposer un dossier, nous vous invitons à remplir le formulaire national de Demande d’admission en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) (CERFA 14732*01).

Vous pouvez ensuite nous adresser votre demande par mail : info@laresidenceclemenceau.fr, ou nous contacter par téléphone pour prendre un rendez-vous au 03 39 71 61 75. Un membre de la direction vous recevra pour envisager avec vous les solutions d’hébergement adaptées à votre situation de vie.

Boulevard Clémenceau,
angle ruelle de l’Etang
78480 Verneuil-sur-Seine
Tél : 01 39 71 61 75